INTERVIEW ! Raphaël Blanchard

05 Sep 2019 - interview

Raphaël, on te voit souvent, mais qui-es-tu ?

Raphaël Blanchard-adhérent BlueLab

Raphaël Blanchard-adhérent BlueLab

Comment-t’es-tu retrouvé au fablab ? Qu’est-ce qui t’a amené ici ?
C’est grâce à Mathieu ! Je l’ai rencontré sur un chantier naval en travaillant, il m’a parlé du projet qui était encore sur papier, autour des sciences et de la technologie, j’ai trouvé cela très intéressant ça permettait de faire des projets personnels et de participer à l’association.

Tu as quoi comme projet perso ?
Des projets de jeux vidéos, conçu à partir d’un univers bien précis. Un jeu de carte, jeu de société, en coopération, multi-joueurs…tous basés sur le même univers.

Tu travailles déjà dans le jeu vidéo ?
Non, je suis joueur depuis 30 ans, je pratique des jeux de stratégie et de survie: Ark, Simcity, Civilisation, des jeux de cartes: Magic, Hearthstone (Wizard, World Of Warcraft).

survival games

Jeux-mode-survival

Est-ce-que tu es adhérent au fablab ?
Je suis adhérent à l’association depuis un mois et demi. J’ai commencé immédiatement à donner un coup de main.

Tu vis à Saint-Nazaire ?
Oui, à 200 mètres du fablab ! C’est très pratique pour moi !

Tu y vis depuis longtemps ? 
Non, depuis trois ans. J’ai grandi dans le sud-est de la France, vers Montélimar dans la Drôme. Enfant je venais souvent en vacances ici, c’est le pays d’origine de ma mère. Je me suis dis que ce serait un très bon endroit pour refaire ma vie, trouver du travail. Je me suis rendu compte ici que le milieu associatif est beaucoup plus développé que dans le sud.

Ton ressentis sur Saint-Nazaire ?
C’est une ville de tradition ouvrière qui reste assez calme, avec aux alentours des villages assez rupins…Le bord de mer ça me change des reliefs des montages du sud de la France.

Quel est ton métier ?
J’ai eu beaucoup de métiers différents : souvent intérimaire pour l’industrie, magasinier, cariste, ambulancier pendant un an et demi, conducteur d’installation pour l’industrie du parfum pendant six ans. Aujourd’hui, je suis sur le point de commencer une formation afin d’améliorer les systèmes de production ou de stockage en industrie.

Tu as déjà rencontré des personnes au fablab qui ont les mêmes intérêts ou passions que toi ?
Non, très peu de geeks, jeux videos, Youtube, ce genre de choses. Il y a déjà une passion commune qui est la science et la technologie, à partir du moment où on incorpore une nouveauté technique dans un produit ancien ça éveille toujours la curiosité des gens. L’idée d’un dé électroluminescent que j’ai proposé à mes camarade et qui en sont très enchantés, est déjà un prémisse au jeu de société à venir.

Tu fais parti d’un groupe de jeu sur St Nazaire ? 
Non, à part mon voisin du dessous, qui est fan de jeu…on a passé un samedi soir à jouer à des jeux sympathiques : Hyperborea que je viens de découvrir et qui est vraiment très bien foutu. Je suis fan de «survival» (jeux de survie) il y a très peu de fans, il faut plusieurs centaines d’heures de jeu, beaucoup de travail, d’anticipation, de galères, de réflexion, de stratégie…c’est très enrichissant et constructif.

 Est-ce-que tu peux nous parler de ce que tu as fait ici, dans la salle «laser et bricolage» du fablab ?
J’ai commencé à faire un comptoir pour les outils de l’atelier, quasiment tout en OSB.

Raphaël Blanchard-adhérent BlueLab

Raphaël-adhérent BlueLab

Plan étagère par Raphaël Blanchard

Plan des étagères par Raphaël

L’idée à été pensé à plusieurs ? 
Tout a commencé avant les vacances d’été, il y avait très peu de monde, je suis le seul bénévole technicien, donc j’ai pris le projet à bras le corps. Cela a lancé le projet, on m’a suivi… C’est un état d’urgence, il faut habiller le bâtiment, équiper l’atelier…

Il faut que cela soit pratique pour lancer les premières activités, sinon c’est impossible ?
Oui s’équiper de manière intelligente et faire attention aux achats. maintenant il y a la poubelle à bois, le rack de stockage des matériaux, le comptoir à outils, les étagères de rangements. Là on s’est occupé du matériel pour travailler le bois, après on va attaquer un établis pour travailler le métal : acier, aluminium…

As-tu des souhaits au-delà des jeux vidéos, un message à la communauté ?
Oui je voudrais faire une bibliothèque de vidéos ludiques sur les sciences. Des vidéos de vulgarisation scientifique, des documentaires. Pour l’éducation, l’accès au savoir, nourrir la curiosité des gens. Il faut donner une vision simple des concepts, solliciter la créativité.J’aimerais aussi faire une application libre pour faire une chasse au trésor sur St Nazaire, pour faire découvrir son histoire, ses traditions, la seconde guerre mondiale, peut-être sous forme d’une quête…

Merci Raphaël !

Raphaël Blanchard-adhérent BlueLab

Raphaël Blanchard-adhérent BlueLab